Opération OPSON VII : INTERPOL et EUROPOL saisissent 3 600 tonnes de faux aliments et boissons dangereux

Opson VII

Interpol et Europol se sont coordonnés pour accomplir des saisies de grande envergure dans le domaine de l’alimentaire. L’opération OPSON a été concoctée dans le but de saisir des aliments contrefaits et de démanteler les réseaux criminels liés à ce trafic : elle est aux trafics illégaux d’aliments ce que PANGEA est aux trafics illégaux de médicaments. Depuis 2011 l’opération OPSON a donné des résultats très satisfaisants ; chaque année des millions d’aliments sont saisis et des dizaines de réseaux criminels démantelés, et chaque année les pays sont toujours plus nombreux à participer.

L’opération OPSON VII s’est déroulée du 1erdécembre 2017 au 31 mars 2018, et a mobilisé pendant ces quatre mois la police, les douanes, les autorités nationales de réglementation alimentaire et les partenaires du secteur privé de 67 pays. Elle a été très réussie puisque près de 50 réseaux criminels ont été démantelés et que plus de 14 millions d’articles ont été saisis.

 

« La contrefaçon est une menace qui nécessite une forte coopération à travers les frontières compte tenu de la mondialisation de la chaîne d’approvisionnement »

Jari Liukku, chef du centre des crimes organisés à Europol[1]

 

Des découvertes sordides

De la viande avariée, du thon coloré chimiquement, du faux lait infantile en poudre, du méthanol ajouté dans les boissons alcoolisées… voici quelques-unes des infractions détectées au cours de l’opération. La police indonésienne a notamment saisi de grandes quantités d’alcool illicite suite à la mort de plus de 80 personnes ayant ingéré de l’alcool de contrebande.

 

« Le volume de produits contrefaits intercepté invite les consommateurs à rester vigilants sur les produits qu’ils achètent et sur leur origine »[2]

Daoming Zhang, chef de l’unité marchés illicites au sein d’Interpol

 

[1] Source : « Fraudes : des pratiques frauduleuses sur le thon rouge mises à jour en Europe », Marjolaine Cérou, Fraude Alimentaire, avril 2018.

[2] Idem.

Crédit photo : Interpol et Europol

Be the first to comment on "Opération OPSON VII : INTERPOL et EUROPOL saisissent 3 600 tonnes de faux aliments et boissons dangereux"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*